01/05/2006

*25*

 

 

Ce premier repas est aussi bon qu'il en a l'air, de rien, ni même de goût, non, vraiment, rien.

De toutes façons je ne peux pas manger, puisque je ne peux pas m'asseoir, ni rester debout, et que dès que je tente de te poser dans le berceau transparent, ta douce voix me rappelle à l'ordre...

Ton papa vient nous voir, il apprend, lui aussi, à te prendre. Avec des gants, y'a qu'à voir ta tête!!!

Les proportions sont comiques...

Je lui dis que je le trouve tendu, il m'avoue qu'il a dû trop serrer les machoires en dormant. Il est encore plus inquiet maintenant qu'avant que tu arrives. Pour moi, c'est tout l'inverse, comme quoi..!

Les puéricultrices viennent nous chercher pour ton premier bain, précoce, plus pour que les parents apprennent que par réelle nécessité.

On y va.

C'est vite dit.

Je mets un certain temps à me lever, je dois attraper mes cuisses pour pouvoir déplacer mes jambes, qui ne répondent plus, et ce n'est pas à cause de la péridurale! (Tu n'as pas suivi? Y'en n'a pas eu!)

Après je mets un petit quart d'heure à enfiler mes babouches spéciales (en fait j'en avais pris une autre paire mais un pied sur deux est resté plein d'oedème, et il refuse obstinément d'entrer...).

Enfin je me lève, me tiens partout où je peux, j'aime bien ton petit berceau plastique maintenant, il roule, comme un caddie, mieux que des béquilles, et j'ai la fausse impression qu'il cache mon bide.

Je ne tiens pas debout, alors ton papa en profite pour te donner ton premier bain, sous le haut conseil des professionnelles.

Hésitant, gauche, amusant, si je n'étais obligée de m'asseoir vite vite avant de tomber dans les (bout'?) choux. Un lavabo spécial rien que pour toi, (oh laaaa, j'ai vraiment la nausée là...), petite crevette repliée en grenouille (waou, c'est étrange comme bestiole hein? ben c'était toi!), tu hurles jusqu'à ce que tes oreilles soient dans l'eau chaude. On te sort bien vite ensuite, pour une première fois, puis il s'entraîne à te vêtir..! Soins divers, cordon (spécial ça, il croyait que c'était un bout de plastique le truc tout sec, heu?!..), yeux, nez, oreilles, vitamines, et hop, te revoilà rien qu'à nous! Ratatiné!!!

Le bain nous semble une magie, le repos conjugué de tes cordes vocales et de nos oreilles, quel miracle...

 

Tu n'as même pas vingt-quatre heures d'existence, et tout plein de premières fois à expérimenter.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les commentaires sont fermés.

 
Free counter and web stats