07/07/2006

*59*

 

 

Dès que le temps nous le permet, on profite de petites ballades au parc, biens couverts.

Le printemps arrive, tu n'es déjà plus ce nourrisson de l'hiver que l'on a reçu pour Noël. Je viens d'avoir 33 ans, et tu m'offres chaque jour un peu plus de sourires. Ton papa me dit d'en profiter parce que viendront les temps où tu me parleras mal. Pour l'instant, tu ne dis rien, juste ton regard, tes sourires, ça me suffit!

Quand on utilise maintenant le porte-bébé, je te mets face à la route, ça t'amuse carrément, tes petits membres se secouent dans tous les sens, les gens sourient en te croisant, ils nous arrêtent souvent, même les enfants (surtout?).

"Vous au moins vous savez où le croquer!.."

Je t'emmène dans le coin des jeux, tu regardes les petits courir et crier, ça t'intéresse au plus haut point..!

Tes vraies larmes sont arrivées, peu à peu : tu pleures salé.

Le jour de tes quatre mois, tu as une première "fiancée", Mathilde la blonde, deux ans, qui vient sur le banc avec nous pour te faire plein de bisous... Tu ris en la regardant, presque pas surpris par tant d'effusion. Ta spontanéïté est entière, neuve...

C'est excellent.

 

[ J'ai beau recouper les photos elles restent trop lourdes en définition correcte, c'est rageant mais bon... Tu peux me remercier de cette charmante tenue, pour ma défense, je dirais juste qu'il fait nuit tôt ces temps-ci et que l'on se lève tard...]

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

23:19 Écrit par k dans g/ 3mois | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.

 
Free counter and web stats