26/08/2006

*72*

 

 

Chaque jour un peu plus, tu réagis à ce(ux) qui t'entoure(nt).

Tu ouvres de grands yeux en ballade, tu souris aux personnes, même à celles qui font les gros yeux ou qui t'ignorent, peu t'importe!

A la visite de la PMI, ils te gratifient d'un "charmeur éveillé" qui "gazouille ++++"... Tu ne gazouilles pas, tu cries..! Tu cries en riant, tu ris en criant, tu vis.

Quel contraste avec ces "adultes" qui ont perdu toute spontanéïté. Avec ceux que les sourires semblent écorcher.

En promenade, je m'aperçois que l'on n'est jamais prioritaires sur toutes ces Grandes Personnes... Tandis que je laisse passer les voitures - elles sont plus rapides même quand c'est à nous d'y aller... -, je laisse passer les piétons - ils sont plus lestes à dégager le passage que notre encombrante et peu maniable poussette... - et même les autres poussettes nous volent systématiquement la primeure - les dames qui sont aux commandes sont tellement belles et intelligentes que je préfère m'effacer pour leur céder la ville, voire l'univers...!

Voilà qui nous amuse grandement, nous les minuscules insectes qui partons si souvent à la collecte de ces petits pots dont tu raffoles.

A quelques jours de ton sixième mois, mon omnivore favori pèse déjà 8 kilos pour 68 centimètres, autant dire que nous ne craignons nullement ces prédateurs (peu em-)pressés.

Les compositions florales de la ville commencent à être à ta portée, un nouveau jeu en perspective...

A la maison, je te fais rire par hasard (la première fois) en nettoyant l'intérieur d'un meuble bas : les premiers jeux de "COUCOU!!!" commencent, entre bruits de cochon et éclats de rire, grandes fossettes bien en évidence.

 

Tu me semble heureux, et c'est tant mieux!

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

00:37 Écrit par k dans i/ 5mois | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.

 
Free counter and web stats