15/06/2006

*44*

 

 

Au final, les surgelés se cuisinent encore plus facilement que prévu, il suffit de lire la notice sur la boîte : génial.

Sauf que j'ai prévu un pavé de biche et que papi a c(r)aché ses dents je ne sais où... Il lui reste des flancs aux légumes, mais eux ne sont pas une réussite, pouark!

De toutes façons je dois t'allaiter entre chaque plat ou presque, tu es sage mais exigeant, et ce n'est pas peu dire. D'où tiens-tu cette impatience? Et cette voix..? Va savoir.

Pour une fois, les fêtes de fin d'année ne me dépriment pas, il me suffit de regarder ta bouille de petit père noël et les nuages s'estompent.

Rien ne manque.

Ton papi prend la pose, il commence à oser te manipuler (je dois te mettre dans ses mains parce qu'il craint de te refiler une "maladie", qu'il n'a pas).

On notera le camping dans le salon, le chat toujours à son poste, et ta mamie, invisible, parce qu'elle passe sa vie dans la cuisine...

Elle a bien échangé la bague contre une chaîne à motif placé, mais comme "c'était moins cher", elle revient avec deux paires de boucles d'oreille en sus (elle a retenu que j'ai quatre emplacements disponibles!). J'en rajoute une couche parce que les deux paires ne vont pas du tout ensemble..!!! Les hormones me rendent (encore) plus cash. Oups..!

Toi tu as droit à un super mobile son et lumière (papillons-nounours, une espèce en voie de création) que l'on verra plus tard.

(Je me demande si, quand tu liras ceci, tu te rappelleras de lui avant de le revoir...)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 
Free counter and web stats